Slasher: la nouvelle génération de marketeur

Si cela sonne comme une incantation, l’idée n’est pas de pousser les marketers à devenir chauffeurs Uber le soir, à mener une double-vie, ou à constamment zapper entre diverses activités. Mais plutôt de les engager à une respiration créative en dehors de leur travail, de leur écosystème.

Le slasher exerce, ou plutôt cumule de multiples activités, métiers, d’où l’usage dans sa présentation de la barre oblique « / » l’équivalent du « et-ou » en français, pour séparer ses différentes missions….

Source : Slasher: la nouvelle génération de marketeur – Marketing Professionnel e-magazine

Comment je suis devenu développeur en un mois : leçon n°1

CARNET DE BORD (1/4). Peut-on en un mois percer les mystères du code ? À l’heure où les développeurs Web sont de plus en plus convoités, l’Etudiant tente l’expérience. Durant quatre semaines, notre journaliste va suivre les cours de langage Javascript du site Openclassrooms. Certifiés, ces cours doivent conférer les mêmes compétences qu’un développeur pro…

Source : Comment je suis devenu développeur en un mois : leçon n°1 – L’Etudiant

« J’ai un job à la con » : neuf salariés racontent leur boulot vide de sens

« Nous avons recréé des métiers vides de sens pour exister socialement », se désole Martin. Des « bullshit job », selon l’expression popularisée par l’anthropologue américain David Graeber.

Neuf salariés nous racontent leur boulot quotidien, plein d’ennui ou vide de sens. ….

Source : « J’ai un job à la con » : neuf salariés racontent leur boulot vide de sens – 18 avril 2016 – L’Obs

Automatisation, numérisation et emploi

Alors que les révolutions technologiques successives se sont accompagnées jusqu’à présent d’un développement de l’emploi, l’automatisation et la numérisation, des technologies interdépendantes qui se déploient avec des effets démultiplicateurs au-delà de la stricte production de biens et services- – alimentent des peurs autour d’un « futur sans emploi ». Des études récentes ont estimé qu’une part massive des emplois existants pourrait être menacée de disparition.
 
Alors que les études existantes se focalisent uniquement sur les « destructions d’emplois », le Conseil a voulu approfondir l’analyse et embrasser l’ensemble des défis mais aussi des opportunités de la révolution technologique en cours. Marie-Claire Carrère-Gée, présidente du Conseil, observe ainsi  que: « Les études prospectives ont jusqu’ici mis l’accent sur le risque de destruction d’emplois. Attention à ne pas avoir une vision trop simplificatrice.»…

Source : COE – Automatisation, numérisation et emploi

Quelles compétences devront avoir les travailleurs de demain ?

« L’Index Mondial de la Compétitivité pour les Talents » (GTCI), réalisé par The Adecco Group, en collaboration avec l’Insead et le Human Capital Leadership Institute of Singapore (HCLI), explore les effets des évolutions technologiques sur le monde du travail et les futures générations d’actifs. Un nouvel avenir semble se dessiner, et qui n’a rien à voir avec ce que l’on a connu jusqu’alors, notamment en termes de compétences et de savoir-être des travailleurs, qui ne seront plus recrutés sur leur seule expertise.

Source : Quelles compétences devront avoir les travailleurs de demain ? – Mode(s) d’emploi

L’effet de l’automatisation sur l’emploi : ce qu’on sait et ce qu’on ignore

L'effet de l'automatisation sur l'emploi : ce qu'on sait et ce qu'on ignore

La moitié des emplois menacée par l’automatisation ? Le numérique détruit et crée des emplois, mais surtout en transforme. L’automatisation n’est pas qu’une question de technologie mais aussi d’acceptabilité sociale, d’organisation du travail, etc…

Source : L’effet de l’automatisation sur l’emploi : ce qu’on sait et ce qu’on ignore | France Stratégie